Via Nova 

Via Nova : lorsque le patient est un cheval

À Bree, une écurie a vu le jour qui est bien plus qu’une simple écurie. Il s’agit d’une clinique où sont rassemblées les connaissances spécialisées du monde entier pour améliorer l’état des équidés qu’elle accueille. Après diagnostic, les chevaux y sont opérés dans un bloc opératoire ultramoderne et peuvent poursuivre leur revalidation sur place. Or, quand on parle cheval, on ne pense pas d’emblée au béton… à moins que vous ne vous appeliez Marc Symons, coordinateur des travaux de construction.

Marc Symons : De l’extérieur, le bâtiment évoque une imitation de ces murs de pierres médiévaux que l’on trouve parfois au détour d’une ruine. Un patio relie toutes les unités – bureaux, clinique, salle d’opération, salle de soins. Les stalles de séjour se trouvent de l’autre côté. On y trouve une profusion de bois et tout ce qu’on assimile habituellement à l’univers du cheval, comme les boxes typiques. Les fermes de charpente en bois aident à y maintenir une atmosphère optimale pour les chevaux.

Tout est ici axé sur le cheval.
Marc : C’est exact. Ce que nous voyons ici, c’est l’aile dédiée aux malades, dotée de boxes séparés. Si ce n’est que les patients sont des chevaux souffrant d’un problème et qui doivent être soignés. Souvent, il s’agit de pathologies touchant le dos, les jambes ou le système musculo-tendineux. Ils sont ici en
de très bonnes mains et reçoivent les soins spécialisés dont ils ont besoin, exactement comme dans un hôpital pour patients humains. Le bâtiment abrite un bloc opératoire ultramoderne utilisé pour les interventions chirurgicales, un local de radiographie et des salles d’attente. L’établissement dispose du plus grand scanner IRM d’Europe, en connexion directe avec l’Angleterre. Et les locaux réservés aux chevaux sont équipés de telle manière qu’ils ne puissent se blesser nulle part et que leur revalidation s’en trouve accélérée.

Comment faites-vous rimer béton et cheval ?
Marc : Tout est question de murs et de travées. En ce qui concerne les murs, nous avons disposé de très hauts voiles de béton fabriqués par Prefaco sur une structure en acier. La combinaison de l’acier et du béton s’est avérée optimale. Il suffit de voir comment, avec peu de moyens et somme toute très simplement, nous avons pu ériger cette paroi de béton brut… Quant aux travées en béton, on peut dire que leurs épaisseurs en font des spécimens uniques. Pour l’aménagement des bureaux, nous avons utilisé des panneaux de béton, des produits bruts qui ne nécessitaient qu’une couche de peinture de finition. Tout l’art du fabricant consiste à fournir un produit qui ne requiert pratiquement plus de parachèvement. C’est un principe auquel nous souscrivons de plus en plus.

 

Fiche technique

Architecte : Hans Verelst Architecten, Anvers
Coordinateur de chantier : Marc Symons Coordination de chantiers, Peer
Maître de l’ouvrage : Via Nova, Bree

Pour ce chantier, Prefaco a livré :
• Murs zéro 10 (deux voiles assemblés sans espace creux de 10 cm – parfaitement lisse des deux côtés) 677 m²

Pour ce chantier, Schelfhout a livré :
• PABE 10 + structure (panneaux béton de 10 cm avec structure Reckli) 612 m²
• PABE 14 + structure (panneaux béton de 14 cm avec structure Reckli) 4 m²
• SAFEBE 27 – 10 + structure (panneaux sandwich de 27 cm avec 10 cm d’isolation PIR et structure Reckli) 623 m²
• PABE 10 (parois en béton lisse de 10 cm) 339 m²
• PABE 14 (parois en béton lisse de 14 cm) 1720 m²

Pour plus d'informations contactez-nous