Bâtiment scolaire Heestert 

Une rentrée scolaire sous la bannière BIM et Q-ZEN

Retour sur les bancs de l’école en compagnie de Thomas Kowalczyk et Olivier Sucaet. Nous sommes à Heestert, village de l’entité de Zwevegem, en  Flandre occidentale. Algemene Bouw Maes y érige un bâtiment scolaire flambant neuf qui mérite toute notre attention à plus d’un égard. En tant que Senior Project Manager, Thomas Kowalczyk dirige plusieurs projets dont il assure le suivi technique et financier. Il supervise actuellement quatre chantiers de A à Z, dont cette toute nouvelle école maternelle et fondamentale. Olivier Sucaet en est le chef de chantier.

Ce n’est pas qu’une simple école.
Thomas Kowalczyk : Le bâtiment est multifonctionnel et sera mis à la disposition de l’ensemble de la communauté en dehors des heures scolaires – songez par exemple aux associations locales qui pourront utiliser la salle (de gymnastique) polyvalente pour leurs activités. La construction n’est pas grande mais elle est très diversifiée, avec une aile dévolue aux maternelles et composée de locaux duplex, une aile dédiée au sport, une partie administrative, un réfectoire, une cuisine et un hall sportif en sous-sol. L’étage, quant à lui, accueille l’école primaire. De plus, c’est un bâtiment Q-ZEN.

Cette nouvelle école Q-ZEN s’inscrit donc parfaitement dans l’ère du temps ?
Thomas: Pour que l’école puisse être labellisée “quasi-zéro énergie”, on a consenti de plus gros investissements dans les installations écologiques et économes en énergie, notamment dans un système de récupération des eaux pluviales et un chauffage fonctionnant sur le principe des pompes à  chaleur. Comme l’enveloppe intérieure du bâtiment est composée de voiles de béton massifs, elle recèle en outre une inertie énorme qui garantit une
atmosphère intérieure stable. Il va en outre de soi que les façades et les toitures sont pourvues d’une couche d’isolation performante.

On note la présence de pas mal de béton dans cette école.
Thomas: Oui, les murs extérieurs, les planchers intérieurs et les espaces de jeu sont en béton poli. Les architectes ont délibérément choisi des matériaux  durables qui ne nécessitent qu’un minimum d’entretien. Le béton présente aussi un intérêt grâce à sa résistance aux chocs et il permet de réaliser des  économies budgétaires sur le plafonnage et la finition qui peuvent être minimisés.

 

Fiche technique

Architecte : Architecten GROEP III scrl
Entreprise générale : Algemene Bouw Maes
Maître de l’ouvrage : Commune de Zwevegem
Stabilité : Bureau d’ingénierie Norbert Provoost
Techniques : BM Engineering
Acoustique : Bureau De Fonseca
PEB : Bureau E-norm

Pour ce projet, Prefaco a livré :
• 350 m³ de murs massifs

Pour plus d'informations contactez-nous